Mot du président

Chers amis, collègues et compagnons, je suis à la fois honoré et heureux de vous accueillir ici en ligne pour saluer votre engagement sur la voie du développement durable.
Certes, les chaînes de valeur de l’huile d’argan et d’autres produits et services de terroir de la réserve de biopshère de l’arganeraie génèrent une activité économique importante sur de vastes espaces d’intérêt global de notre réserve de biosphère et bénéficient à une forte proportion de la population. Néanmoins, le statut de notre arganeraie nécessite aujourd’hui et plus que jamais un effort de collaboration pour inverser la perte de biodiversité ainsi que les défis sociaux qui en découlent si l’on veut continuer à préserver ces avantages.
Je tiens à remercier les départements de l’Agriculture et en particulier le Directeur Général de l’Agence pour le Développement Agricole pour son soutien à la mise en place de l’écolabel RBA et pour la confiance qu’il a accordée à l’ASMEL RBA pour faciliter sa mise en œuvre dans le cadre du projet de l’économie circulaire.

Ce projet, supervisé par le PNUD et financé par le FEM, a en effet développé cet écolabel RBA en tant qu’instrument lié au marché pour conserver la biodiversité, restaurer l’écosystème de l’arganier et améliorer les conditions de vie moyennant les paiements pour les services éco systémiques.
Aujourd’hui, nous avons tous le mérite de célébrer cette réalisation après le long parcours de consultations avec les professionnels et les administrations publiques.
Ainsi, je voudrais saisir cette occasion pour exprimer mes sincères remerciements à toutes les parties prenantes qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la mise en place de cet écolabel.
Bien sûr, le chemin est encore long pour atteindre nos objectifs stratégiques mais votre volonté et soutien m’inspirent confiance pour emprunter la voie de durabilité de nos entreprises et être à la hauteur de nos ambitions.
Merci à tous.

Compte