STRATÉGIE GÉNÉRATION GREEN

Le standard Ecolabel RBA est établi sur la base des fondements de la SGG 20-30 en adoptant une approche de triangulation de la méthodologie des systèmes avec quatre approches : normative, futuriste, collaborative et stratégique.

Fondement 1 : Priorité à l’être humain

Classe moyenne agricole
L’ASMEL RBA est une association constituée de 29 membres représentatifs des filières d’argan, du miel, des PAM, de viande de chevreau et de l’agritourisme au niveau de la RBA, pouvant s’élargir encore à plus de 200 membres de la classe moyenne au cours des cinq prochaines années. Son rôle consiste à développer une intelligence collective entre les différents acteurs professionnels.
Jeunes entrepreneurs agricoles
L’ASMEL RBA regroupe essentiellement des jeunes entrepreneurs ayant une bonne expérience dans la gestion des chaines de valeurs agricoles, y compris les processus d’agrégation et le marketing à l’international.
Organisation agricole
Le système de gouvernance de l’écolabel RBA adopte une stratégie collaborative mise en œuvre par une commission de l’Ecolabel RBA présidée par une instance publique au niveau territorial et dont le secrétariat est confié à l’ASMEL RBA.
Mécanismes d’accompagnement
Pour promouvoir l’écolabel et assurer son amélioration continue, sa crédibilité doit être renforcée moyennant la mise en œuvre d’une convention de soutien public en amont, et une évaluation indépendante systématique de l’impact positif sur la durabilité en aval.

Fondement 2 : Pérennité du développement agricole

Consolidation des filières
Le standard a été conçu pour fédérer, en parapluie, les autres certificats et agréments déjà existants (label biologique, SDOQ, ONSSA, commerce équitable ...) tout en favorisant la Régénération de l’écosystème arganier par l’introduction de PSE. Il permet ainsi d’adopter une approche de valeur économique totale ou les quatre éléments de prospérité (capital naturel, humain, social et productif) contribuent de façon équilibrée à la création de la valeur ajoutée des produits labélisés sur le marché.
Chaines de distribution nationales
Bien que le marché national de l’écolabel soit encore à ses premiers stades, son rythme d’évolution est prometteur, ce qui incite à un positionnement sur les surfaces spécialisées et les plateformes du commerce digital existantes.
Qualité, innovation et technologies vertes
La mise en place de l’écolabel s’appuie également sur une approche futuriste qui met en jeu les acquis de l’agriculture de précision, la technologie block Chain, le marketplace, autant de technologies qui permettraient de valoriser l’écolabel à travers des conventions de partenariat dans le domaine de recherche développement avec les institutions académiques.
Compte